Visite du Frère Jack !

Visite du Frère Jack !

with Pas de commentaire

Le Frère Jack, des Franciscains du couvent Saint-Antoine, à Bruxelles, est venu ce lundi nous parlé de la joie, devant un Foyer captivé par ce qu’il nous apportait. Nous souhaitons une vie joyeuse, a-t-il commencé par dire lors de son topo, pas une vie grincheuse. Les tendances humaines, celle de la chair, dit saint Paul, nous ne souhaitons pas qu’elles nous tirent vers le bas, en particulier la peur, la colère et la tristesse.

Vivre la joie est un choix, un choix qui se cultive. Mais avant cela il y a une découverte : la joie d’être aimé de Dieu, gratuitement. Et puis un choix, un choix de tout abandonner pour ce qui réjouira notre cœur et sur lequel nous bâtirons toute notre joie, notre vie.

Mais nous pouvons perdre la joie, en particulier lorsque nous ne pardonnons pas mais que nous restons accrochés à nos blessures. La paresse aussi est incompatible avec la joie, c’est un manque de vitalité, de générosité, d’effort : tout le contraire de la joie.La jalousie est aussi c

e qui nous retire la joie : elle nous rend incapable de nous réjouir du bien des autres. On ne vit plus la joie. On devrait ouvrir les yeux et nous réjouir pour les autres ! Jésus est venu pour cet appel à la conversion. Et il vient encore aujourd’hui pour cela.

Saint Ignace fait cette distinction entre les joies du monde, faciles et immédiates, et laissant un arrière goût ; et celle de Dieu, qui réjouissent notre cœur.

Le Frère Jack nous a ensuite parlé de son propre témoignage de joie, autour de la mission, qui nous libère du regard des autres.

Le Christ est ressuscité ! On se réjouit pour un but marqué au foot ! Alors montrons notre joie du Christ ressuscité !

Une rencontre touchante et étonnante avec le Frère Jack. Merci à lui !

Paul